Chantier de restauration à l’abbaye

22 octobre 2018  > 1 juillet 2020 Chantier

Découvrez les coulisses du chantier de restauration à l'abbaye de Montmajour !

Depuis début octobre 2018 le Centre des monuments nationaux accueille à l'abbaye de Montmajour un chantier de restauration de la porterie, des murs de soutènement d’une partie du bâtiment St Maur et des restanques en partenariat avec l’association ACTA VISTA et BAO Formation.

Le chantier prévu pour 2 ans porte sur plusieurs choses :

  • La reprise et consolidation du mur du soutènement du logis des dames.
  • La restauration de l’ensemble du linteau du portail de la porterie.
  • Le remplacement des pierres de tailles du mur de soutènement au niveau de la citerne St Maur.
  • Le remontage des parties effondrées des murs de restanques afin de revaloriser à long terme le jardin vivrier et sa noria.
  • La stabilisation des aras des bâtiments en contre-bas de la terrasse Saint-Maur.

Ce projet de restauration a pour but l’ancrage sur le territoire et le développement de ce dernier. Le chantier a une mission pédagogique et d’insertion par la qualification professionnelle pour 16 demandeurs d’emplois du territoire.                                                                            

Qui est ACTA VISTA ?

ACTA VISTA est une association qui depuis 15 ans utilise le patrimoine historique en péril comme levier pour aider des personnes en difficulté à se bâtir un avenir. Parce que l’exclusion de l’emploi et de la formation n’est pas une fatalité, ACTA VISTA réalise depuis 2002 des chantiers d’insertion et de formation professionnelleaux métiers du patrimoine : maçonnerie du bâti ancien, taille de pierre, métallerie, menuiserie, etc.

En osant confier les supports les plus prestigieux à des personnes éloignées de l’emploi, ACTA VISTA leur permet de retrouver confiance et fierté, posant ainsi les jalons de leur inclusion sociale et professionnelle.

Avec l’organisme BAO Formation, elle s’appuie sur une pédagogie axée sur la transmission par le geste professionnel, où chaque apprenant se voit proposer à l’issue de son parcours, le passage d’un titre professionnel de niveau V. Leurs chantiers deviennent de véritables écoles à ciel ouvert.

Ces actions emploi et formation s’appuient sur une restauration dans les règles de l’art de sites patrimoniaux emblématiques pour leur redonner vie. Sur 500 salariés accompagnés et formés chaque année, 9 personnes sur 10 se qualifient à l’examen présenté et 2 personnes sur 3 trouvent un emploi ou une formation complémentaire.

Plus d'informations sur leur site internet.

Le Centre des monuments nationaux (CMN) s’associe pleinement au développement du territoire dont il fait partie. Dans ses missions, le CMN doit faire découvrir au grand nombre le patrimoine local ayant comme l’abbaye de Montmajour un rayonnement national.

Le coût total de l’opération est de 1 150 000 euros.